Accueil » Articles

Fabrication du berimbau

Choisissez une page : 


Le matériel nécessaire
Note : des berimbau d'excellente qualité, testé par des capoeiristes pour un son optimal, sont en vente sur capoeira-boutique.com
Pour fabriquer un berimbau, vous aurez besoin des outils suivants :
  • une scie à bois
  • du papier de verre (grain 100-150)
  • un ciseau à bois, une lame de couteau ou bien une plane (outil de menuiserie)...
  • un marteau avec quelques petits clous

et un peu de patience...



Les matériaux

Le berimbau est constitué :

  • d'un morceau de bois (biriba) d'une longueur qui varie de 1m30 à 1m50
  • une calebasse
  • un fil d'acier (longueur 1m50 environ) qui servira à tendre l'arc
  • de la cordelette (un lacet fait très bien l'affaire)
  • un petit morceau de cuir

Voyons plus en détail ces quelques éléments.



Le bois du berimbau : le biriba
- morceaux de biriba -

Tout d'abord, le bois actuellement utilisé par les Brésiliens s'appelle biriba. Il possède la particularité d'être fibreux et dense, ce qui lui apporte à la fois souplesse et résistance. Ces deux particularités sont importantes pour des raisons très simples : un bois qui n'est pas souple cassera rapidement après quelques torsions ; un bois non-résistant ne tendra pas assez la corde d'acier à laquelle il est associé et le berimbau n'aura pas une bonne sonorité.

Il est très difficile en France de rencontrer des bois qui se rapprochent du biriba. Par ailleurs, certains bois venant de contrées exotiques comme la Réunion conviennent à la fabrication du berimbau. Il est tout de même intéressant d'essayer des bois de diverses provenances pour ne pas être trop limité à l'avenir.

Par exemple, il faut savoir que le biriba n'a pas toujours été au Brésil le bois utilisés pour le berimbau. Au siècle dernier, le bois utilisé était le "Pau-Pombo" et la corde qui tendait l'arc n'était autre qu'une liane "cipo-de-imbe".

Avec l'apparition de la corde d'acier, les Brésiliens ont du opter pour le biriba, plus résistant lors de la tension de l'arc.

Le morceau de bois que l'on choisira mesurera entre 1m30 et 1m50 une fois taillé. Il sera le plus droit possible pour assurer une bonne durée de vie (un bois "déformé" présentera plus rapidement des faiblesses). Son diamètre varie aux alentours de 3.5 cm.



La calebasse
- calebasses pleines -

La calebasse est un élément déjà plus facile à trouver puisqu'elle peut pousser sous nos climats (encore faut-il trouver quelqu'un qui en produise). Le choix de la calebasse comme celui du bois sont des éléments déterminants du son que l'on obtiendra avec le berimbau.

D'une manière simpliste, en ce qui concerne le biriba, on peut dire que plus le bois est épais, plus le fil d'acier sera tendu, plus le son produit sera aigu et puissant. En ce qui concerne la calebasse, plus son volume est important, plus l'amplification du son (et plus particulièrement des graves) est grande.

A partir de ces quelques constations, on utilise généralement une grosse calebasse avec morceau de biriba fin (ce qui donne un gunga), ou à l'inverse, une petite calebasse avec un biriba plus épais (pour faire une viola) . Pour le medio, suivez votre instinct...

On fera bien attention à ce que la calebasse ne soit pas fissurée. Aussi il est important de regarder que la base de la calebasse soit bien plate et non ronde. Ceci permettra de la fixer plus facilement sur le bois, sans quoi elle risque de ne pas tenir correctement (et même si le son peut être excellent, jouer ce berimbau sera une véritable corvée).



L'arame et la cordelette
- cordelette et fil d'acier -

Généralement, le fil d'acier utilisé pour tendre l'arc (arame) provient des pneus usagés de voiture. En effet, l'armature des pneus est faite d'un long fil d'acier qu'il faut extraire de la gomme à l'aide d'un couteau par exemple.

Cette méthode montre encore une fois que le berimbau est un instrument "très" artisanal, et que sa fabrication relève plus de l'ingéniosité et de la débrouille que d'une technologie aiguisée.



Un morceau de cuir
- morceau de cuir -
Le morceau de cuir rond, de la taille d'une pièce de monnaie sera dense. Il sera fixé à l'extrémité supérieure du berimbau, entre l'arc et le fil d'acier, pour éviter que ce dernier ne fende le bois sous la tension.Une épaisseur de 3 à 4 millimètres devrait convenir.
 

Choisissez une page : 
Votre avis sur cet article :

Donnez votre avis sur cet article
Voir les commentaires déjà postés (18 commentaires)

 
  Copyright © 2001, 2019 
  Tous droits réservés - Reproduction  interdite sans autorisation écrite. 
  
un site internet Emagma