Accueil » Articles

Projet Capoeira Viva

Choisissez une page : 


Du Code Pénal au projet Capoeira Viva: la République Brésilienne reconnaît la Capoeira.
- Capoeira Viva -
A l'occasion du 117e anniversaire de la République brésilienne et sous l'impulsion du Ministère de la Culture et de la Petrobrás, le 15 novembre dernier est né le projet Capoeira Viva – Capoeira Vivante. Un projet composé d'une forte symbolique et qui entend réconcilier le citoyen brésilien avec sa culture: « La Capoeira est un triste exemple de non-respect envers la culture brésilienne, notamment envers celle des noirs et des plus pauvres, pourtant citoyens du Brésil ».(1)


La loi Áurea et le Code Pénal: « Princesa Isabel, a liberdade do nêgo só está no papel ».
La « loi éclairée » promulguée le 13 mai 1888 par Princesse Isabel ne brillera pas pour tous: si dans les textes elle abolit l'esclavage, ces nouveaux citoyens, dans les faits ne jouiront pas des droits auxquels ils peuvent prétendre. Sans emploi, ils quittent les fazendas pour alimenter en force de travail les pôles urbains naissants. On assiste à la naissance des favelas. La proclamation de la République, le 15 novembre 1889, ne changera pas cette tendance, elle la renforcera. L'année suivante, la première publication légale de la República Velha sera le Code Pénal. Un article sera consacré à la Capoeira: il s'agit du Décret 847, « Des vagabonds et de la Capoeira » prévoyant « l'incarcération et la déportation des capoeiristes jugés criminels ». (2)


Capoeira Viva: l'Histoire se réconcilie avec la Mémoire.
Le Ministre de la Culture Gilberto Gil et son Secrétaire Exécutif Juca Ferreira, sont à l'origine du projet Capoeira Viva, qui vise à la reconnaissance et au développement de la Capoeira au Brésil. Un programme d'initiative gouvernementale qui, de façon inédite dans l'histoire républicaine du pays, propose séminaires, actions éducatives, d'une part, la création d'une base de données et « la réalisation d'un juste hommage aux grands mestres de capoeira »(1), d'autre part. Capoeira Viva est piloté par un conseil ayant en charge les grandes orientations où siègent actuellement: Mestre Burguês, Mestre Camisa, Mestre Itapoan, Contramestra Janja, Mestre Luiz Renato, Mestre Moraes, Mestre Peixinho, Mestre Suassuna, Mestre Suino, Mestre Zulu.

Six mois après son lancement, le projet a financé des iniatives sur l'ensemble du territoire, dans les champs de la recherche, du cinéma ainsi que des initiatives socio-éducatives, ménées aussi bien par des structures privées que publiques. Retrouvez toutes les informations relatives à Capoeira Viva sur le site www.capoeiraviva.org.br , qui accueillera prochainement un contenu multi-média: témoignages des mestres, base de données sur les activités relatives à la capoeira, des résumés de conférences issus des séminaires, de la vidéo.

(1)Source : http://www.capoeiraviva.org.br
(2)Source: http://pt.wikipedia.org/wiki/Capoeira

Liens:
Loi Áurea : http://pt.wikipedia.org/wiki/Lei_%C3%81urea

Elodie Barbosa
 

Choisissez une page : 
Votre avis sur cet article :

Donnez votre avis sur cet article
Voir les commentaires déjà postés (0 commentaire)

 
  Copyright © 2001, 2019 
  Tous droits réservés - Reproduction  interdite sans autorisation écrite. 
  
un site internet Emagma