Accueil » Articles

La statue de Zumbi règnera sur le Pelourinho.

Choisissez une page : 


- Zumbi -
Dans le sillage tracé notamment par projet Capoeira Viva, le Ministère de la culture poursuit un programme de valorisation et de reconnaissance de la culture afro-brésilienne. Un concours a été ouvert ce vendredi 26 janvier 2007 pour la conception d'une statue de Zumbi qui sera érigée place da Sé, au coeur du Pelourinho, à Salvador da Bahia. En précipitant ce sacre pourtant tardif du héros populaire, le gouvernement par cette mesure réconcilie le peuple brésilien avec son imaginaire.


Zumbi, le roi de Palmares
Zumbi a été l'un des chefs de guerre les plus importants du royaume autonome des Palmares, fondé au XVIIe siècle par des esclaves insurgés dans le nord-est du Brésil. Il semblerait qu'il soit né aux alentours de 1655 dans une des communautés de Palmares. Jeune, il a été capturé et confié à un missionnaire portugais qui lui a appris le portugais et le latin. Vers 1670, ayant à peine quinze ans, il s'enfuit et retourne à Palmares. Dès 1675, âgé de vingt ans, il se révèle être un stratège et un chef militaire de qualité lors des luttes contre les soldats du sergent Manuel Lopes. En 1678, Pedro de Almeida, gouverneur de la région du Pernambuco, propose aux insurgés de se rendre et qu'en échange le pardon leur sera accordé et qu'il pourront reprendre leurs travaux d'esclaves sans punition ni exécution. L'un des chefs de guerre, Ganga Zumba, accepte. Zumbi, qui ne peut tolérer une telle trahison, prend la tête de la résistance qui se met en place dès 1680.

Selon certains, il aurait assassiné Ganga Zumba, pour avoir collaboré avec les Portugais. Ayant derrière lui encore une forte poignée d'insurgés, Zumbi résiste vaillamment durant une quinzaine d'années. Il devient une icône pour son propre peuple, et certains affirment qu'il est en partie humain et en partie habité par des esprits africains, des orixas. Ce personnage reste un symbole de la résistance anti-esclavagiste et anti-colonialiste, et un héros pour la communauté afro-brésilienne, le Brésil et l'Amérique latine en géneral.

Le calendrier républicain a récemment intégré sa commémoration: le 20 novembre, date de sa mort est désormais consacré à la mémoire de Zumbi. Tout indiquerait que Brésil est prêt à assumer le devoir de mémoire à la charge des autorités publiques de ce pays construit en grande partie sur le sang des Africains esclavisés. Cette statue érigée au coeur du Pelourinho en devient emblème.

Elodie Barbosa.

Sources:
http://pt.wikipedia.org/wiki/Zumbi_dos_Palmares
http://www.palmares.gov.br/003/00301009.jsp?ttCD_CHAVE=418
 

Choisissez une page : 
Votre avis sur cet article :

Donnez votre avis sur cet article
Voir les commentaires déjà postés (0 commentaire)

 
  Copyright © 2001, 2017 
  Tous droits réservés - Reproduction  interdite sans autorisation écrite. 
  
un site internet Emagma