Accueil » Articles

Le cinéma rend hommage à mestre João Pequeno.

Choisissez une page : 


- Mestre João Pequeno -

- Guimes Rodrigues -
En ce début d'année 2007, le 7e art flirte avec la capoeira, regional ou angola. Fédérant un public nombreux issu de toute l'Europe, le film brésilien Mestre Bimba, a capoeira iluminada a créé l'événement au Portugal en janvier dernier. Le cinéma s'apprête aujourd'hui à rendre hommage au mestre João Pequeno, sur une initiative de l'Université Federal de Uberlândia, dans l'Etat de Minas Gerais.

Du Correio de Uberlândia (Brésil). LUCIANA TIBÚRCIO - luciana@correiodeuberlandia.com.br
http://www.correiodeuberlandia.com.br
Adaptation – traduction: Elodie Barbosa

Mestre João Pequeno est bahianais de naissance. Et si c'est bien à Salvador qu'il a appris la Capoeira, il est depuis devenu une référence internationale de cet art d'origine africaine. Une partie de son coeur bat cependant toujours au Brésil, notamment dans l'Etat de Minas Gerais. En décembre 2003, l'Université Fédérale d'Uberlândia lui a attribué le tître de Docteur Honoris Causa pour ses connaissances en capoeira angola. En 2007, la ville entend rendre un hommage de plus au mestre le plus âgé du monde.

Depuis le vendredi 26 janvier dernier, Uberlândia abrite le tournage du documentaire « Docteur Mestre Jõao Pequeno: l'histoire du Noir au Brésil à travers la capoeira Angola », un projet du Professeur Guimes Rodrigues Filho, directeur du Laboratoire d'Etudes Afro-Brésiliennes.

Le tournage retracera, pas à pas, la vie du mestre angoleiro. De São Carlos, dans l'Etat de São Paulo à Salvador, la pellicule flirtera avec cette mémoire vive en action. La capitale bahianaise constituera une escale incontournable: de sa maison aux lieu d'entraînements, il s'agira notamment pour Guimes Filho de « passer dans le quartier du Pelourinho par l'édifice qui abritait l'ancienne académie de Pastinha, où João Pequeno a tout appris ». Ce parcours sera en outre jalonné de témoignages de ses disciples et défenseurs, dont celui du Ministre brésilien de la Culture, Gilberto Gil, qui a récemment attribué à João Pequeno la Médaille du Mérite Culturel.
Enfin, ce projet devrait déboucher sur l'inauguration d'une salle à son nom, au sein de l'Université Fédérale d'Uberlândia: « Cela sera un honneur pour nous, comme pour lui, qui a été tant ému par ce titre de Docteur et le tournage du documentaire. En somme, il faut toujours veiller à rendre éternelle la mémoire de ceux qui transmettent la culture orale. Parce que mestre João Pequeno est réellement une encyclopédie vivante de la Capoeira Angola », conclue le Professeur Guimes Rodrigues. Un beau cadeau pour le mestre qui fêtera en décembre ses 90 ans.

Légende photo "Mestre João Pequeno" :
21/12/2003: Mestre João Pequeno reçoit le titre de Docteur Honoris Causa.
Crédit photo: PAULO AUGUSTO

Légende photo "Guimes Rodrigues" :
Professeur Guimes Rodrigues
MANOEL SERAFIM

Remerciements – agradecimentos: Luciana Tiburcio - Correio de Uberlândia.
 

Choisissez une page : 
Votre avis sur cet article :

Donnez votre avis sur cet article
Voir les commentaires déjà postés (6 commentaires)

 
  Copyright © 2001, 2017 
  Tous droits réservés - Reproduction  interdite sans autorisation écrite. 
  
un site internet Emagma