Accueil » Articles

Etude sur la Capoeira : réflexion et motivations.

Choisissez une page : 



Après vingt ans de rabo de arraias et de queixadas patiemment divulgués par des enseignants passionnés, aucune enquête, aucun sondage n'a encore permis de définir une vision d'ensemble de la pratique de la capoeira en France.

Profitant d'une restructuration annoncée, capoeira-france s'est mis au défi de mettre en place dans les mois qui viennent la première grande enquête sur le sujet. Cet article résume notre réflexion, nos motivations quant aux résultats attendus. Il sera régulièrement mis à jour en fonction de vos remarques et de nos collaborations avec les lecteurs/acteurs de capoeira-france.com.

Le but d'une telle initiative est de pouvoir extraire à partir des données collectées un aperçu de la position qu'occupe la capoeira en France à ce jour, en interrogeant associations d'une part et pratiquants d'autre part.

Ainsi le questionnaire est-il divisé en deux parties, l'une destinée aux associations et à leur structure, l'autre aux pratiquants, débutants, confirmés ou enseignants. Plusieurs axes de recherche se distinguent et nous comptons sur votre collaboration pour les approfondir et générer les données les plus exploitables possibles.

 

Combien ? Données numéraires : nombre d'associations et de pratiquants.

C'est le premier enjeu du questionnaire, le résultat sera sûrement encore approximatif mais nous allons nous efforcer de coller au mieux à la réalité du terrain. Il s'agit de saisir un instantané de la capoeira en France en cette année associative 2007-2008, nombre de pratiquants (sexe et tranche d'âge) et répartition géographique des associations.

Au travers de cette approche quantitative, abordons par là-même les styles de capoeira enseignés (regional, angola, contemporaine, de rue, autre....) afin d'offrir une vision synthétique de la pluralité du paysage capoeiristique français.

 

Comment ? Données structurelles : associatives et pédagogiques.

  • fonctionnement associatif :

Année de création de l'association, nombre de professeurs (grades, nationalité...), nombre de salariés. A défaut de pouvoir mettre en place un outil nous permettant de saisir l'évolution de la fréquentation des cours ces dernières années, le questionnaire cherche à donner un aperçu global du développement des groupes, de leur structure interne, c'est-à-dire les moyens mis en oeuvre pour assumer l'existence légale du groupe.

Des questions sur la fréquence des événements organisés, la tenue de réunions régulières, l'existence d'un journal ou d'un site internet, l'obtention de subventions vont définir en quelques traits la vitalité de la vie associative et son fonctionnement interne.

  • voies pédagogiques :

Nombres de cours par semaine, existence d'un cours de musique, initiation à d'autres arts afro-brésiliens ou brésiliens, appartenance et affiliation à d'autres groupes. Cette étude prend en compte - de façon globale, car les exigences sont variables d'une association à l'autre - les connaissances à acquérir dans l'apprentissage de la capoeira et observe les moyens mis en oeuvre pour y parvenir.

 

Simple sport ? Place de la Capoeira dans une société normative.

Les démarches entreprises par les associations auprès des collectivités territoriales, des organismes à vocation pédagogique ont souvent confronté les capoeiristes à des notions de normalisation de la formation de l'enseignant (jusqu'à évoquer un brevet d'état !).

Cette volonté de chercher à formaliser l'enseignement, notamment par le biais d'une fédération est une question récurrente que l'on ne peut ignorer.

Nous chercherons donc à savoir si vous y êtes favorables ou non et quelles sont les solutions développées par les associations : obtention d'un diplôme d'état en animation, agrément Jeunesse et Education Populaire ou autre...

 

Nous comptons sur votre participation !

Sans aucun doute, la légitimité des résultats de cette enquête est directement liée à votre participation massive. Nous définirons, par la suite, une estimation du nombre de réponses nécessaires à l'obtention de renseignements fiables.

Participez dés à présent à la réflexion autour de cette étude sur le forum.

Grande enquête sur la capoeira et sa pratique : questions à soumettre...

Grande enquête sur la capoeira et sa pratique : moyens à mettre en oeuvre afin d'améliorer sa diffusion...

Vous pouvez aussi nous contacter par email à redaction@capoeira-france.com

 


L'équipe de capoeira-france.

 

Choisissez une page : 
Votre avis sur cet article :

Donnez votre avis sur cet article
Voir les commentaires déjà postés (2 commentaires)

 
  Copyright © 2001, 2019 
  Tous droits réservés - Reproduction  interdite sans autorisation écrite. 
  
un site internet Emagma