Accueil » Articles

Rivalités entre capoeira Angola et capoeira Regional, par Káthia Klein.

Choisissez une page : 

- Mestre Pastinha / Mestre Bimba -
- capoeira Angola/ capoeira Regional -



Les rivalités entre l'Angola et la Regional.
A la base, la différence entre Angola et Regional est la lenteur et l'agilité de mouvements, d'autres surgissent avec le rythme du berimbau, quelques mouvements, le style de jeu, la philosophie de l'enseignement, la ronde de représentation publique, entre autres.
En effet, celles-ci sont seulement des différences techniques. De ce fait, ce sont les seules qui devraient exister. Ce n'est pourtant pas le cas.

Au Brésil, il existe des groupes de capoeira dans lesquels les Mestres incitent leurs élèves à la rivalité entre "Regionais" et "Angoleiros", entretenant une dispute permanente pour savoir lequel est le meilleur et bien d'autres choses encore. Et ceux-ci poussent donc à les élèves des académies/groupes de "regionais" et "angoleiros" dans la violence et dans des affrontements qui mènent parfois à la mort.

Ce type de dispute est la pire chose qu'un capoeiriste puisse apprendre à faire, car de la tête "polluée" d'un "mauvais Mestre" peut naître "un mauvais disciple" et c'est l'effet "boule de neige" ; c'est une situation qui se développe sans que les élèves s'en aperçoivent et quand ils s'en rendent compte, il est trop tard et la décadence est déjà installée.

Le capoeiriste [brésilien] doit garder en tête que la capoeira est Capoeira n'importe où, qu'elle soit Angola ou Regional, la beauté du sport bien pratiqué par tous est ce qui importe et la paix ce qu'elle apporte. Ces histoires qui disent que l'Angola est plus traditionnelle que la Regional parce qu'elle est plus ancienne, ou que la Regional a été créée en copiant l'Angola, sont des histoires à dormir debout, et n'ont aucun fondement.

Ici ou ailleurs, la capoeira est capoeira et l'important est de pratiquer.

Si c'est pour montrer au touriste, fais un beau "floreio", si c'est pour enseigner, fait ton possible pour devenir Mestre. Joue juste, pour "de vrai".

Mais, si c'est pour provoquer la confusion, reste chez toi et dors encore un peu. Aller à l'académie seulement pour cela, ne sert à rien…
 
Un grand merci à Káthia Klein pour nous avoir autorisé à traduire son travail
 

Choisissez une page : 
Votre avis sur cet article :

Donnez votre avis sur cet article
Voir les commentaires déjà postés (12 commentaires)

Autres articles sur le sujet :
  La capoeira Regional, par Káthia Klein.

 
  Copyright © 2001, 2018 
  Tous droits réservés - Reproduction  interdite sans autorisation écrite. 
  
un site internet Emagma