Accueil » Articles

Jogo da capoeira. Carybé.

Choisissez une page : 





Carybé est sans conteste le plus brésilien des argentins. Sculpteur, peintre, dessinateur décédé en 1997, ses oeuvres ont définitivement marqué l'inconscient et l'imaginaire populaire. Jogo da capoeira distribué à partir de 1955 par la Livraria Progresso editora nous présente 24 planches effectuées au début des années 1950 dans les rodas publiques ou dans le barracão du Mestre Waldemar da Paixão...un témoignage d'une valeur incomparable.


Né en 1911, dans la province de Buenos Aires, Hector Júlio Parude Bernabo débarque très tôt à Rio de Janeiro où il entreprend en 1927, sans grand succés d'ailleurs, des études à l'Ecole des Beaux-arts. De 1929 à 1937, de retour en Argentine, il travaille comme illustrateur pour différents journaux de Buenos Aires. Et c'est l'un deux « El Pregon » qui l'envoie à la rencontre de ce qui sera son premier contact avec les figures mythiques de Bahia, un reportage à Salvador sur... Lampião. Le « Rei do cangaço » dont il n'aura le temps que de dessiner la tête exposée aprés son exécution.

Dés lors, au cours de ces voyages en Amérique du Sud, il n'a de cesse d'affirmer sa volonté de retourner travailler dans le Recôncavo. Il expose en Argentine, au Brésil à maintes reprises mais aussi en Europe. Il exécute des peintures murales -dont une est à l'aréoport Kennedy à New-York- ou des sculptures monumentales telle que celle en face du théâtre Castro Alves à Salvador.

Et enfin en 1950, convié par le Ministère de l'Education de l'Etat de Bahia, il s'installe définitivement dans la rade bahianaise. Il s'y emploie à l'un de ses rêves, une commande du ministère, établir dix cahiers de dessins croquant des scènes caractéristiques de la vie et de la culture bahianaise. Tout ces livrets sont édités en 1955 dans la Coleção Recôncavo par la Livraria Progresso Editora qui existe encore et réside au 26 praça da Sé à Salvador. Ils sont tous tirés à très peu d' exemplaires dont chacun est numéroté.


1 Pesca do Xareu

2 Pelourinho

3 Jogo de Capoeira

4 Feira de agua de meninos

5 Festa do Bomfim

6 Conceição da Praia

7 Festa de Yemanja

8 Rampa do mercado

9 Temas de Candomblé

10 Orixas


Les esquisses originales de ces cahiers figurent pour la plupart au Musée d'Etat de Bahia. Les illustrations de Carybé sur la capoeira et les manifestations afro-bahianaises sont nombreuses, il a collaboré aux essais de Waldeloir Rego dont le fameux Capoeira Angola ou de Nestor Capoeira, illustré les livres de Pierre Verger. Pourtant, les dessins de ce livret sont sans nul doute les plus utilisés par les capoeiristes pour leur publicités ou illustrations...allez, ne mentez pas si vous ne les avez jamais utilisées, vous les avez déjà vues.



Et si votre chemin passe de nouveau par Salvador ne manquez pas les splendides reliefs d'Orishas sculptés dans le bois, présentés au Musée Afro-brésilien sur le Terreiro de Jesus à Salvador. Souvent cité comme personnage dans les romans de Jorge Amado, Carybé appartient, au même titre que les façades baroques de ces églises, aux représentations de l'imaginaire traditionnel afro-bahianais.

 

Choisissez une page : 
Votre avis sur cet article :

Donnez votre avis sur cet article
Voir les commentaires déjà postés (0 commentaire)

 
  Copyright © 2001, 2019 
  Tous droits réservés - Reproduction  interdite sans autorisation écrite. 
  
un site internet Emagma